Fédération des Centres Sociaux de la Gironde

____________________________________________________________________________

IMG 6166IMG 6151

 

Le réveillon du centre social de la Châtaigneraie à Pessac est une institution. Soutenu par la ville de Pessac, habitants et salariés l’organisaient ensemble ou à tour de rôle selon les années. En 2021, il prend une nouvelle dimension. Cette fois-ci se sont des jeunes du quartier qui vont l’organiser, le réaliser, le servir.

A l’origine, il y a un projet jeunes : la Voix(e). Ce projet initié en 2019, en sourdine pendant les confinements, s’est développé à l’automne dernier. Il s’adresse aux jeunes de 12 à 17 ans qui souhaitent être soutenu dans l’expression de leurs choix de vie, de métier, de religion, de genre, de manière individuelle ou collective.

Alors pour qu’ils tracent leur voie, Ismahane Eddami-El Mabrouk, Coordinatrice Enfance Jeunesse, leur a proposé de donner de la voix au sein d’un atelier théâtre. La Cite’s compagnie de Lormont a recueilli auprès des jeunes leurs paroles, leurs désirs, leurs envies.  Ce sont leurs mots qui sont montés sur scène le soir du réveillon avec "Khadija débarque à la Châtaigneraie pour montrer la voie...et surtout monter la voix !" C’est leur expression qui s’est faite entendre grâce à la comédienne Loubna Edno- Boufar abordant des thèmes comme les centres sociaux, les quartiers populaires, le vivre ensemble, de Solidarité, la Jeunesse, l'égalité Femmes-Hommes, la présence policière, le numérique, la précarité, les personnes fragiles, la parentalité....

Et pour découvrir toutes les dimensions du monde du spectacle, une visite s’imposait. Ce fut le Rocher de Palmer à Cenon, un grand lieu de la musique dans toute sa diversité. Visiter les coulisses, rencontrer des professionnels, croiser des artistes et mesurer l’organisation d’un tel lieu.

A cette soirée, il fallait aussi un moment de convivialité, un repas et pourquoi ne pas chercher les conseils de professionnels : direction le lycée hôtelier de Talence. On récolte les conseils, les tours de main, on déguste et on découvre aussi des métiers.

Octobre, novembre et décembre pour tout mettre en musique… Un chantier cuisine a rassemblé 17 jeunes la dernière semaine de décembre. Il fallut concevoir le menu, le réaliser, se distribuer les rôles : cuisine, accueil, décoration, service mais aussi en faire la publicité dans le quartier. Ils ont vécu l’angoisse des réservations de dernière minute, la rigueur du service et tout cela avec le sourire, habillés de noir et blanc, dress code oblige !

La soixantaine d’habitants réunis pour cette soirée de gastronomie, de spectacle et de solidarité les a grandement remerciés. Une réussite dont ils sont fiers.

Dehors, deux équipes de médiateurs, une coordonnée par le centre social, l’autre par l’Association des Jeunes de la Châtaigneraie proposaient aux habitants barbecue, thé, café, jus de fruit et animation musicale pour que chacun ait un moment convivial et festif, une belle fin pour 2021.